Match Land … plus c est mignon …plus c est méchant

match-land-and-ip-bbce48be__220_220__249-0-749-500

à la base , Match land est l’un de ces nombreux jeux gratuits qui pullulent sur les smartphones . Pour ce qui me concerne et hormis quelques rares exceptions , la grande majorité de ces « jeux » étant soit des pay to win soit des portages tout dégeu , ce n est pas sur ce type de support que je prends plaisir à jouer MAIS , car il y a un mais , parfois on peut etre agréablement surpris ( souvenez vous de l excellent Horizon Chase ) …. je remercie donc Mr Boulap de GK pour avoir mentionné ce titre lors d une de ces interventions car c est en effet une belle surprise sur laquelle je ne serai sans doute jamais tombé sans son conseil avisé.

Inutile de détailler le concept , c est gratuit donc le mieux pour vous consiste à l essayer pour vous faire votre avis. De façon synthétique il s agit d un puzzle Game enrobé d une couche de combat à la sauce RPG … et oui il y a la possibilité d achats in app mais non ce n est absolument pas nécessaire pour avancer dans le jeu.

La réalisation pixel art est vraiment sympa et les musiques façons gen-16bits accompagnent adroitement les parties.

En cette période estivale prompt à se détendre parfois loin de nos PC , ce match land vous accompagnera idéalement . Et si vous etes au taf , c est le compagnon idéal dans les transports en commun , aux pauses café , n’importe où en fait !

http://www.racecatgames.com/

 

To sing , sang …. SUNG!

 

Bonjour Geoffrey , en avant propos , peux tu te présenter à nous plus en détails  :

Je m’appelle Geoffrey Graven, je suis français d’origine coréenne de 28 ans.

Je suis designer/architecte d’intérieur dans une agence parisienne, où je dessine du mobilier sur-mesure et des projets d’architecture d’intérieur pour une clientèle privée (villas, yachts, hotels), et en parallèle je compose de la musique orientée retrowave en indépendant depuis environ 4 ans sous le pseudonyme « Sung ». En dehors de tout ça j’aime la bonne cuisine entre pote et le skateboard.

 

De part ta formation et ta profession tu es orienté plus principalement sur l image , comment vois tu ton activité en tant que musicien dans ce panorama ?

Dans mon métier on me demande d’être créatif avec une approche esthétique, un travail de style, très orienté sur l’image comme tu le dis, en cohérence avec les contraintes techniques de fabrication. En tant que designer je suis amené à composer avec différentes matières comme le bois, le métal, le cuir, ou le marbre, avec comme outil le crayon et comme support la feuille de papier. En tant que musicien, la démarche est la même mais la matière est différente. On compose avec la mélodie, la rythmique, l’harmonie…avec comme outil le clavier et comme support la partition (ou la matrice de ton séquenceur en l’occurrence). Au final je vois mon activité de musicien comme une sorte de terrain d’expérimentation bis où je suis libre de créer ce que je veux, comme je le veux.

J’ai l’avantage de gagner correctement ma vie ce qui me permet d’aborder les choses en étant plutôt serein. Pour l’instant c’est principalement récréatif, je le fait par passion et par plaisir. Je ne vais pas te mentir en disant que j’aimerais aussi pouvoir en vivre, mais je garde les pieds sur terre et pour le moment j’essaye juste de fournir le meilleur taf possible, en optimisant au mieux mes deux emplois du temps.

 

Composes tu sur d autres supports que le numérique , avec des instruments classiques ?

A l’origine je suis pianiste, et j’ai fait pas mal de guitare donc avant ça m’arrivait souvent d’incorporer ces deux instruments dans mes tracks, mais pour la retrowave je n’en n’utilise pas. Je me concentre à fond sur la programmation et la synthèse FM.

Par contre je compose toujours avec un clavier piano, même pour les drums, pareil pour les arpèges en général je fait toujours une recherche « à la main » avant d’utiliser un arpeggiator. C’est aussi une question financière et de contrainte d’espace. Je rêverais d’avoir un vrai piano chez moi mais il faudrait virer mon lit ou mon canapé, ou alors avoir une pièce en plus…Donc les VST ce n’est pas si mal !

 

La scène synthwave se développe beaucoup , sa marque principale étant ses sonorités et son imagerie 80’s , pourtant nombre des ses artistes sont plutôt jeunes et pour beaucoup d entre eux n ont pas connu cette époque , comment expliques tu cette attirance chez toi pour ces années ?

Je pense que les années 80 forment une espèce d’énorme comète fluo en forme de pentagone et que les kids des 90’s ont tous grandit dans son sillage. On a tous été influencé consciemment ou inconsciemment par le lifestyle des US de l’époque, qui a été amplifié et immortalisé par le cinéma et la musique. Je pense que ça explique en partie pourquoi notre génération, qui n’a pourtant pas vécu ces années, peut éprouver une fascination pour cette période. Il y a aussi un rapport fort à la technologie, la démocratisation de l’ordinateur, le développement de l’internet, l’explosion du marché du jeu vidéo…La synthwave fait écho à tout ça, c’est une sorte d’hommage à ce qui nous faisait rêver quand on était gosse.

 

Si tu devais nous citer quelques titres de films des années 80 & 90 qui t aient marqués ,quels seraient ils ?

Comme la plupart d’entre nous je dirais Terminator, Robocop, Superman, Back To The Future, The Thing, Scream, tous les Die Hard, y en a tellement !

 

Et d un point de vue musique, quels sont les artistes des 80 & 90 s que tu as écouté et qui t inspirent ?

Celui que j’ai certainement le plus écouté et regardé quand j’était gamin c’est Michael Jackson. Je me repassait en boucle la VHS de « Dangerous » avec tous les clips, et la cassette audio dans le walkman de ma sœur. Quand je voyais des extraits de ces concerts à la télévision j’étais carrément hypnotisé. Mais sinon j’écoutais assez peu de musique, à la maison c’était pas vraiment le truc. C’est plutôt vers la fin du collège que je m’y suis mis, j’écoutais surtout du rap et du hip-hop, genre Tupac, Wu-Tang, Dre, NWA, les trucs les plus connus disons. Je me rends compte que c’est plus les jeux vidéos qui m’ont marqué, autant pour leur visuel que pour leur musique. Je pense à Street Fighter sur SNES, je m’amusais à rejouer le thème de Chun Li au piano, Thunder Force 3 sur MegaDrive et sa musique de fin, Metal Gear Solid sur PSX c’était la folie. Beaucoup de gens m’ont dit que ma musique leur rappelait cette période, alors que je n’y songeais pas forcément au moment où je la composais.

 

Avec quels logiciels composes tu tes morceaux , d’où proviennent tes samples?

Je compose tout dans Ableton mais je n’utilise pas les synthés natifs. Pour les instruments j’utilise principalement le Minimoog d’Arturia, FM8 de Native Instruments (une de mes premières tracks, Space Log, est entièrement composée avec ce synthé à l’exception des drums), et le M1 de chez Korg. Quand je commence un morceau il y a 90 % de chance que je lance un des trois. Sinon j’utilise aussi la suite Komplete, mais il y a presque trop d’instruments, peut-être que ça me servira plus tard. J’ai acquis Sylenth aussi depuis peu qui sonne vraiment bien. En fait c’est con mais plus je progresse, plus je programme mes propres sons et plus le nombre de synthétiseurs que j’utilise diminue. Je me rends compte qu’avec 2-3 synthés que tu maitrises bien, tu peux quasiment tout faire. J’aurais pu économiser pas mal de fric ! Je n’utilise de sample que pour les drums, dont la plupart provient d’Ableton, et j’ai quelques trucs de chez Vengeance, c’est pas mal pour les gros kicks. Sinon j’ai acheté il y a quelques mois l’Analog Rytm de chez Elektron mais je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en servir pour le moment.

 

Quels sont le ou les points de départ d un morceau dans ton processus de création ?

Je part souvent d’une ambiance tirée d’un film ou juste d’une image. La plupart du temps c’est très urbain. Cela peut être une métropole futuriste, une rue sombre sous les néons un soir de pluie, deux gangs coréens qui se rencontrent dans un parking en sous-sol…J’éprouve aussi une certaine fascination pour les buildings illuminés de nuit, des villes comme Los Angeles ou Tokyo. Des trucs assez clichés mais avec un potentiel narratif fort. Je m’imprègne de cette ambiance et j’essaye d’imaginer un scénario. Ensuite je commence à plaquer des accords sur mon clavier, je teste différents trucs, des arpèges, des renversements, je joue avec les filtres, puis j’ajoute un beat schématique et je vois si ça peut mener quelque part.

 

Dans les artistes de la synthwave/Retrowave , as tu des connaissance ? Quels sont ceux que tu écoutes plus particulièrement ?

Je n’ai pas encore rencontré d’autres artistes de la scène mais on discute de temps en temps avec certains, par Instagram ou Facebook. En ce moment j ‘écoute pas mal de Makeup And Vanity Set, j’adore son travail, j’ai aussi bien poncé le dernier album de Perturbator, j’attends le prochain de Lazerhawk et de Tokyo Rose.

 

Dans les mots clefs reliés à ton bandcamp entre autres , on trouve OutRun , pourquoi avoir choisi cette référence 80s avec ce jeu d arcade en particulier ?

Ce qui me plait dans OutRun c’est pas forcément le côté arcade, mais plutôt cette idée d’échappatoire au volant d’une caisse, qui oscille entre la course et la détente. Il y a un paradoxe entre le fait d’être à la fois immobile assis dans ton siège et en mouvement sur la route, tu es à la fois acteur et spectateur. Tu vois le décors qui défile, tu balances un son, et t’as plus qu’à profiter du film. C’est dans ce sens que je qualifie ma musique comme étant « outrun », elle t’accompagnera si tu veux cruiser dans ta caisse à L.A par exemple. J’ai des potes qui ont testé et apparemment c’était cool. J’imagine que ça marcherait moins bien sur une route au milieu d’un champ avec des vaches. Posons-nous la question.

 

Tu réalises toi même les art cover de tes albums , comment procède tu techniquement et émotionnellement pour leur création ?

Je l’appréhende comme l’affiche d’un film ou un teaser. J’aime quand ça reste un peu mystérieux mais qu’il y a assez d’éléments pour pouvoir saisir l’ambiance. Au niveau de la réalisation je peux employer plusieurs techniques, juste un travail 2D comme pour l’artwork d’Overizer ou Icarus, ou un mélange de 2D et de 3D comme je l’ai fait pour Collider et dernièrement pour Auto Ran. Pour l’artwork de Collider par exemple, les buildings sont modélisé, mappés et rendu dans Cinema 4D puis j’importe ensuite l’image dans Photoshop. Après je rajoute des effets de lumières, je règle l’étalonnage, j’ajoute un fond, des effets, j’aime bien rajouter un peu de grain sur l’image pour donner cet aspect papier des illustrations rétro. Parfois je dessine aussi dans Illustrator . J’avais aussi utilisé After Effect pour le teaser de l’EP.

 

Concernant l univers des jeux vidéos , des coups de cœur à partager ?

Il y a 3 jeux qui m’ont profondément marqué, tous sortis sur PSX dans les années 90 : Final Fantasy 7, Resident Evil et Metal Gear Solid. Je ne vais pas plus en parler vu que tout a déjà été dit sur ces titres mais au delà de l’histoire et du gameplay, c’est certainement la bande-son que je retiens le plus. J’ai passé des heures au piano à rejouer le thème principal de FF7, pareil pour MGS. Et aujourd’hui quand j’entends la Sonate Au Clair De Lune de Beethoven je revois Jill Valentine assise devant le piano à queue noir qui bouge comme un automate !

 

As tu déjà pensé , souhaité , que ta musique puisse être utilisée par d autres et plutôt à quelles fins ?

Oui bien sûr, une des particularités de la synthwave c’est d’être dans la plupart des cas instrumentale, ce qui est idéal pour le marché de la synchronisation, en particulier dans le domaine du jeux vidéo. Avec Thomas Kole et son jeu « Half-Line Miami » ça à plutôt bien fait le buzz. C’était la première fois qu’on me contactait pour utiliser quelques unes de mes tracks dans un jeu. Après il y a eu « Fragmental » du studio écossais Ruffian Games, où ils ont utilisé toutes les tracks de l’EP Collider. James Grebb qui développe en ce moment Power Drive 2000 m’a aussi contacté. On m’a approché plusieurs fois pour des cours métrages, toujours pour des projets indé. C’est toujours ultra plaisant de voir son travail associé à d’autres univers, c’est une forme de reconnaissance. Les possibilités sont énormes, dans le cinéma, la mode, même la pub. J’aimerais bien pousser un peu plus dans ces domaines.

 

As tu déjà produit ta musique en Live ?

J’ai fait mon premier live devant 200 personnes en Novembre dernier à La Clef (St Germain en Laye). Ca restera un de mes meilleurs souvenirs depuis que j’ai commencé. J’ai eu la chance de faire partie d’un gros line up avec Perturbator et Carpenter Brut en headliner. Le show état sold out 2 semaines à l’avance ! Je te raconte pas le stress avant de monter sur scène…Mais passé les premières minutes je me suis détendu, et après c’était que du pur plaisir. Le public était ultra chaud et généreux (merci Max !), je ne m’attendais pas à un tel acceuil. Tout prend une autre dimension, tout est amplifié, tu ressens physiquement ta propre musique et le public aussi, c’est addictif. D’ailleurs je tiens à remercier Benoît Lemaire pour avoir cité mon nom à la prod ! En tout cas je suis prêt à recommencer.

 

Dans la scène electro actuelle , quels artistes te plaisent tout particulièrement ?

J’adore Louisahhh du label Bromance Records, son dernier album « Shadow Work » défonce. Et puis cette voix…

J’aime beaucoup Pylot aussi, plus rétro, dont les prods sont ultra soignées.

Sinon pas électro mais j’ai écouté pas mal de Keith Ape dernièrement, sorte de trap coréen un peu psyché, ça déboite.

 

As tu des projets musicaux avec d autres acteurs de la scene Retrowave ?

J’ai quelques collaborations de prévu pour le début de l’année prochaine, je dois faire une track pour une compilation, mais je ne peux pas vraiment en dire plus vu que qu’il n’y a pas encore d’annonce officielle.

 

Tes morceaux sont dans l ensemble très « aériens » , quelle philosophie t anime dans ta vie et dans tes œuvres ?

J’aime tes questions ! Je suis quelqu’un d’assez cartésien dans la vie, donc je préfère fonctionner pas à pas et entre chaque pas analyser beaucoup les choses, parfois un peu trop. La musique me permet de prendre de la hauteur, de sortir du raisonnement schématique et de me fier plus au ressenti des choses. C’est pour ça qu’on écoute de la musique, pour s’évader en dehors de l’univers tangible et entrer dans celui du ressenti. Une de mes principales sources d’inspiration est tout ce qui touche de près ou de loin à la conquête spatiale, ça m’a toujours fasciné, et ça correspond sans doute au côté aérien de ma musique. Un lead de synthé polyphonique avec le bon reverb, ça peut te faire décoller. On peut retranscrire ce sentiment d’immensité, de profondeur propre à l’espace, ou tout du moins l’idée que l’on se fait de l’espace. Quand j’écoutes « Tommib » de Squarepusher par exemple,j’ai l’impression de flotter dans l‘immensité. La musique peut faire ressortir en nous les sentiments les plus simples comme les plus complexes, des choses que l’on n’arrive pas forcément à exprimer. Etant un être assez réservé, ça me fait du bien. Et si ça peut faire du bien aux autres alors tant mieux.

 

En dehors de la musique , quelles sont tes passions ?

Le skateboard !J’en ai fait pendant 10 ans, compétitions etc, Je me suis déchiré les ligaments du genoux et de la cheville il y a 4 ans donc suite à ça j’ai fait une longue pause. Et là depuis 1 mois je m’y remet pas mal, il y a un mini street park près de chez moi vers Bourse et avec pote on essaye de d’y aller au moins 1 fois par semaine. Et sinon j’entretiens une bonne passion pour la bouffe, j’adore cuisiner ou aller au resto entre pote. Globalement je suis plutôt du genre cuisine traditionnelle, au beurre tu vois.

 

Si tu devais conseiller , 1 album de musique , 1 film , 1 livre , quels seraient ils ?

Album : « 88:88 » de Makeup And Vanity Set

Film : Tomb Raider. Non je déconne, « A Tale of Two Sisters » (Deux Sœurs), film d’horreur coréen de Kim Jee-Woon, tellement beau et effrayant.

Livre : Je suis nul en livre mais un ami m’a conseillé il y a quelques années « La Science Sur Les Traces de Dieu » de Vu Hai. Une analogie très intéressante et plutôt inattendue entre la science et la religion. Autant explicite qu’implicite.

 

Date de sortie du prochain album ?

Je prépare une compilation de tous mes singles en version remixée et remasterisée, dont la sortie est prévue le 6 Janvier 2017, ça s’appelle « Rework ». Et dans le même temps je vais commencer à travailler sur mon tout premier album, qui devrait bien m’occuper au moins jusqu’en 2018.

 

Date et lieu du prochain concert ?

Très probablement fin février et à Paris 😉

 

Sung restera retro forever ?

Sung restera Sung. retro ou pas !

 

merci à toi pour tes réponses ….et MERCI pour la nouvelle bannière du site que tu as si aimablement réalisée

 

https://sung-music.bandcamp.com/

 

The midnight wine

a3174902089_10

 

-Every story has its own beginning…what about the Midnight ?

Me and Tyler met at a writing session back in 2012

 

-Who are The Midnight ?

Tim McEwan (the producer) & Tyler Lyle (the singer)

 

-Who drawned the midnight’s album/single covers on bandcamp ?

We hire various graphic artists that we find online.

 

-Do the Midnight meet them each other to produce their music ?

Yes for sure. We live in different states but always try and get in the same room whenever we write and record.
Now let’s go through the time gate with you , it s now end of the 80′ s …

 

-How this time is related to the Midnight , why did they choose to be retro synthwave oriented ?

I (Tim) grew up listening to 80s music and have always had a huge love for the movies and overall aesthetics of the 80s.

 

-Can you tell us about musical artists that deeply inspired The midnight ?

Toto, Phil Collins, Michael McDonald, Steve Winwood, Tangerine Dream, Pryda amongst others.

 

-Artistic s influences  throught The Midnight s tracks, whole of them ?

I get very inspired by movies and photography but definitely also music. Driving around in the city at night is also great inspiration.

 

-The midnight’s VideoClips on youtube were done by you ?

Yes so far I have done all the videos myself on iMovie.

 

-Best 80’s movies ?

Risky Business, E.T., Raiders of the Lost Ark!

 

….someone said me you got an Amiga … best 90’s computer ^^…and a sega too …

-Top videos games of the 90’s ?

I never played that many games and I actually don’t remember many titles but I remember playing Ecco as a kid on Sega Genesis 🙂

 

-Tracks and music artists you liked in this time ?

My early 90’s were all about Sting, The Police, Pat Metheny, Rage Against The Machine, Toto and Phil Collins.

 

… The midnight have two facets … the musical part and the lyrical one …

-Softwares ( vst / plugins … ) you use to compose ?

Logic Pro as my sequencer. Favourite synths are Spire, Massive, Sylenth, Diva, Vanguard, Zebra, Omnisphere. I also use a few vintage synth sample libraries for KONTAKT.

 

-Do you play accoustic instruments ?

Yes I played the drums for about 10 years when I was a kid and also play the piano, guitar and can sing.

 

-Did you extract sounds from the 80 ‘ s ( from Movies or albums ) to use ’em as samples ?

No I actually don’t since it’s so easy to find old drum machine samples.

 

-What does retro Synthwave mean for The midnight ?

To me and Tyler, it means being able to express ourselves 100% freely, without and constrictions.

 

-Saxophone ?

YES PLEASE

 

-The midnight use voice(s) not only as add instrument but they have stories to tell… can we know more about these ( mainly Gloria & Vampires ) ? 

You would have to ask Tyler (our singer) about his lyrical influences on those songs but j know that we tend to just let our imaginations flow in the studio. Sometimes I’ll give Tyler a setting and he’ll write something on that subject but mostly it’s just him doing his thing.

 

-Books are good things and sources for inspiration isn it ?

I’ve never been a big reader myself but I totally agree though. It allows the reader to imagine these worlds in his or her mind.

 

-If we want to see you live for music party ?

We are working on taking our music live at the moment so hopefully soon
New album Endless summer is avalaible , which are the main inspirations in this one? Tangerine Dream, Karate Kid and 80’s noir aesthetic in general

 

-1984 ?

Was a great year and I like how it looks in writing 🙂

 

-The midnight would be great on vinyls too , dream or futur reality ?

Vinyl is available right here! https://qrates.com/artists/11909/items/12420

 

-Newretrosynthwave artists we might listen to ?

I would suggest Tesla Boy, FM-84 & Timecop1983.

 

-The midnight will stay in the 80 s for eternity ?

Hopefully !

 

 

https://themidnight.bandcamp.com/

 

Byproduct by Himself

newpast_550

 

V.F Version

– Pour commencer , quel est l origine de ton pseudo?

 

D’où vient ma musique? D’où proviennent les musiques en général? Mon pseudo reflète cette question amusante .

Les humains ont fait évoluer leur intelligence dans le but principal de survivre , d assurer un bon fonctionnement de leurs sociétés ,  savoir utiliser des outils , bref nombre de choses dans le genre. Mais d’une autre manière , nos pensées nous ont également autorisé toutes sortes d autres choses complètement folles et n ayant plus rien à voir avec la seule notion de survie. Des choses dingues comme la musique par exemple.

Comment cela est il arrivé? Est ce que la musique est une dérivation de l ‘évolution apparue comme conséquence d’une meilleure appréhension du réel autour de nous?. Qui sait – en tous cas ce furent ces questionnements qui influèrent sur mon choix pour poser un nom sur ma musique.

Passé

– Comme tout à un début , quand et comment es tu née en tant que musicien?

J ai commencé par la guitare classique quand j avais 6 ans. Vous pouvez remercier mes parents pour celà , ils souhaitaient juste que je joue un instrument , n importe lequel , et m ont demandé d en choisir un. Pour un enfant de 6 ans comme moi en ce temps , la guitare apparaissait comme l instrument le plus sympa à jouer.

Les cours de guitare m ont permis de comprendre la musique , mais j ai commencé à réellement produire des choses par moi meme bien plus tard, quand j ai eu le logiciel Fast Tracker II sur PC. Un peu plus tard , j ai migré sur Jeskola Buzz et FL Studio , et le premier morceau de Byproduct a été fait graçe à ces 2 logiciels.

– A cette époque , comment faisais tu partager , écouter ta musique?

Pendant un bout de temps , je ne l ai pas fait. Composer des pistes était juste un plaisir personnel , parfois partagé avec quelques amis via IRC ou diffusé par le biais de quelques disquettes . Puis à un certain moment j ai commencé à me servir d internet pour autre chose que les petites requets du quotidien et j ai posté mes créations sur des forums tels que ceux des sites Mikseri.net et Klubitus.org

– Peux tu nous donner les noms de 3 films et/ou livres qui ont eu de l influence sur ta création?

Je suis très friand de sci fi & fantasy , ainsi les premiers films qui me viennent en tète sont des oeuvres tels que Matrix , Terminator II ou encore The man from earth. Coté littérature  , Tolkien reste la référence absolue et incontestable.

Quand on parle vraiment pour la partie composition , l inspiration me provient plus des jeux vidéos et des demos que des livres ou films .

– quels ont été les plateformes de jeux vidéos auxquelles tu as pu jouer?

Nous avions 1 PC à la maison , et après l école j allais chez mes amis pour jouer sur Amiga ou console Snes. Il y avait des jeux plus cool sur ces plateformes ! Mon père avait aussi un C64. J’étais trop jeune pour avoir un souvenir exact du C64 de façon évidente , mais peut etre qu inconsciemment son SID m aura influencé.

– Quelles sont les anciennes demos qui t aient marquées?

Je vais sans doute perdre tous mes bons points sur la scene demo à cause de ce que je vais dire , mais en fait avant les années 2000 je ne m interessais pas vraiment à la scene demo ! donc on ne peut dire qu elle m ait influencé en grandissant dans ma jeunesse.

– Tu as fait un remix d un morceau de purple motion issu de la demo PC « Second reality » , pourquoi celui ci en particulier?

Je fais des remix quand j obtiens une idée à exploiter à partir d’éléments du morceau original. 2nd reality a de superbes mélodies qui sont devenues des classiques au fil des années. Donc à force de les écouter un million de fois tu finis forcément par avoir des idées qui emergent.

Par contre , compte tenu du fait que les morceaux de cette demo sont hyper connus et très appreciés , j ai pensé que faire un remix « vite fait  » ne serait pas rendre hommage aux originaux , j ai donc senti peser une grosse pression et j y ai passé beaucoup de temps dessus. Au final je trouve que ça sonne pas trop mal pour l’époque , maintenant les morceaux que j ai pu réaliser vers 2008 me paraissent bien datés d un point de vue sonore aujourdhui.

– Comment t es tu retrouvé sur le projet musical scenesat vol1?

Je connaissais dejà des personnes du staff derrière le projet scenesat Radio et son prolongement par le projet album scenesat vol1 , ce fut donc assez logique pour moi d y contribuer. Je ne me rappel pas exactement quand nous nous sommes connus mais il me semble lors d une demoparty aux alentours de 2007 ou 2008. Ils commençaient à peine à monter le projet de scenesat radio et je trouvais l idée de réaliser un show radio et tout ce qui va autour plutot cool.

– As tu fais des compos pour des groupe de demos ?

Le seul morceau que j ai fait pour une demo était  » Old is not dead » et c était en 2012. J ai également fait pas mal de morceaux pour les concours compos dans les party.

– Tes meilleurs souvenirs sur session live?

Les concerts peuvent etre memorables de bien des façons ! La plus évidente est le moment où tu arrives à avoir devant toi des personnes qui s eclatent sur le dancefloor en profitant d un morceau sur lequel tu as passé du temps. Un exemple  ICI . C est également génial quand l organisation technique se passe nickel , Alternative party ’09 me vient en mémoire de ce point de vue là . La première fois que je suis allé jouer live à l exterieur de la Finland est également un moment important pour moi et c était pour l Evoke 2010. Mais j ai tellement de bons souvenirs que je ne peux tous les citer.

Present

– Quels sont tes passions en dehors de la musique?

Je joue beaucoup aux jeux vidéos. Je fais également du sport modérément ( decouvert tardivement l escalade et le disc golf ) , j aime bien regarder des bonnes series et des bons films , et j apprécie également de voyager une fois ou deux par an.

– Quels logiciels utilises tu pour composer ?

Actuellement , FL studio 12 et les essentiels plugins de chez  Image-Line . J utilise également des plugins en provenance de VST gratuits tels que Melda ou encore QuadraSID pour les effets chip genre C64. Pour le moment je n ai pas une tonne de data mais j ai trouvé ceux qui étaient utiles pour mes compos. De plus j ai choisi de posseder uniquement des logiciels/plugins légaux et mis à jours. Plus de trucs piratés en ce qui me concerne !

Du coté Hardware , je travaille en ce moment avec des enceintes Genelc M040 , un casque Beyerdynamic DT990 et une carte son Focusrite Saffire 6 , un clavier et equalizeur standard pour chez moi et parfois je plug ma guitare sur le tout. Dit autrement , ma façon de composer est essentiellement basée sur les logiciels.

– Est ce que tu ripp les samples ou tu les crées toi meme?

J ai une partie des samples échantillonnés automatiquement depuis des sources telles que Freesound , et j ai bien du utiliser un truc ou deux à partir de quelques jeux vidéos. La plupart du temps , je sample les effets de batterie et quelques trucs en plus  puis je retravaille le tout à partir des synthetiseurs.

– Toi et la musique Keygen?

J adore la musique chiptune. Après en avoir écouté un bon paquet au travail et ailleurs , j ai fini par me décider à réaliser ma propre mixtape. Ca a été un travail colossale! . J ai fouillé partout pour trouver des chiptunes qui me plaisaient , puis je les ai compilés et mixés, j en ai meme profité pour remasteriser le tout afin d avoir un son plus sympa/péchu .  Compte tenu de la charge de boulot , je me suis arreté à 3 mixtape , au moins pour le moment.

– En temps que musicien , t interesses tu à la scene dance/techno/trance?

J ai pas mal fréquenté les Raves quand j avais une vingtaine d années , j ai meme pris part à l organisation de certaines d entres elles ainsi que des event electro en Finland. Maintenant j y participe de moins en moins meme si je continu d apprecier ponctuellement certaines Raves , et un festival ou deux durant l’été.

Coté performance  , j ai participé en temps que DJ sur des sessions live , et j aimerai bien en faire à nouveau dans l avenir , mais je ne cours pas après . Je suis plus intéressé par le coté Production .

– Comment est l audience de la demoscene par rapport aux participants habituels des soirées electro/dance ?

De mon experience , les gens qui participent aux soirées techno/dance sont plutot désireux de dancer alors que les sceners sont plus intéressés par le coté performance technique de la prestation , quitte à passer plus de temps à juste observer ce que fait le musicien sur son materiel que profiter de la soirée elle meme. Mais c est juste une analyse rapide et global de la situation , voici un lien vers une vidéo avec des sceners ( breakpoint 2010 ) s amusant histoire de ne pas prendre mais paroles trop au serieux :  VIDEO
– des musiciens de la demoscene qui font du bon boulot ?

Ok alors voilà pour toi une réponse bien ennuyeuse mais il y en a tellement que je ne pourrai choisir. Si vous écoutez les gagnants des compos lors des demoparty , les morceaux des meilleurs demos , il existe tellement de supers morceaux qu il est réellement trop difficile d arreter son choix sur seulement quelques noms.

– Top 5 demos PC ?

J aurai du mal à juger les meilleurs demos de tous les temps , par contre je peux citer celles que j ai adorées quand je les ai vues en live lors des party.

ASD – Lifeforce (Assembly 2007)
Portal Process & TBC – Nucleophile (4k @ Assembly 2008)
Farbrausch – Rove (Breakpoint 2010)
HBC – Highway 4k (Assembly 2013)
ASD – Monolith (Assembly 2015)

– Des compositeurs de musique de jeux vidéos que tu apprécies particulièrement?
Alexander Brandon (Deus Ex, Unreal, Tyrian etc.)
Frank Klepacki (Command & Conquer 1 + Red Alert 1)
Olof Gustafsson (Pinball Fantasies/Dreams/Illusions)
Sonic Mayhem (Quake 3)

Ces jeux ont des musiques tellement excellentes  que je continu de les écouter bien après avoir terminé les jeux dont elles sont issues.

– Travailles tu ou as tu travaillé à la composition pour des jeux vidéos?

Vous pourrez trouver ma musique sur quelques jeux , mais la plupart du temps c est des morceaux sous licence qui existe déjà. La plupart du temps sur des production indés , mais il y a également un titre sur Quantum Break.

Maintenant si ta question est : si je travaille actuellement dans l industrie video ludique la réponse est non. Du moins pour rien qui ne soit prévu en sortie publique . Mais ce serait cool de faire ça un jour.

– Quels sont tes prochains projets?

2 morceaux complets à composer et un gros travail d édition en vu de la sortie d un nouvel album. Il serait temps vu que mon précédent date déjà de 2011. J ai également un projet pour l Assembly 2016 – encore 2 mois pour le finaliser mais pour une fois je suis dejà bien avançé dessus. 1 mixtape pour le festival en ligne de musique en juin Lucky Lotus , et 2 cassettes de plannifiées pour cet automne à l attention de Scenesat Radio. En clair , j ai prévu de bosser cet été !

Mais pour les 2 prochaines semaines je dois me concentrer sur le travail de ma thèse afin d etre diplomé de mon université . C est sur le feu depuis longtemps maintenant . Une fois que j en aurais terminé officiellement avec les études , cela devrait me laisser du temps libre pour me plonger dans la composition musicale. Ca devrait donner du boost à ma créativité et c est vraiment ce dont j ai besoin !

http://byproduct.koshiyoka.com/

https://byproduct.bandcamp.com/

Byproduct by_himself

altparty09-c-maijahaavisto-r

j’ai découvert les morceaux du mr via scenesat radio il y a déjà plusieurs années puis j ai passé pas mal de temps sur son bandcamp à écouter ses albums…. et j ai aimé cette plongée dans son monde musicale , mélange de chiptune , d ambiance de jeux vidéos , d esprit Demoscene… si vous ne connaissez pas encore , écoutez , puis si l envie vous prend , lisez le ; )

V.O Version

– First of all, where does your nickname « Byproduct » come from?

Where does my music come from? Where does any music come from? The name reflects this funny little question.

Humans first became intelligent to survive: to get their societies working, to use tools, things like that. But at some point our thoughts allowed us to do all sorts of crazy things that didn’t involve survival anymore. Crazy things like music, for example.

How did that happen? Is music some strange by-product of evolution that just appears when living things become more conscious? Who knows – but that’s what I was wondering about when I needed a name for my music things.

 

Past

– Everything has a beginning. When and how were you born as a musician?
I started playing the classical guitar when I was 6. You can thank my parents for that; they just wanted me to have an opportunity to play something, and told me to choose an instrument. To a 6-year-old me, the guitar must’ve felt a more fun thing to play than some of the other instruments.

The guitar lessons made me understand music, but I started making things of my own much later, when I somehow got Fast Tracker II on the PC. A few years after that I moved on to Jeskola Buzz and FL Studio, and the first Byproduct tracks were made with those two.

 

– How did you first spread your music?
For a long time I didn’t. The tracks were something to just have fun with and maybe send to a friend on IRC or on a disk. At some point the internet started being more of an everyday thing, and I started posting music to some Finnish forums, mainly Mikseri.net and Klubitus.org.

– Can you give us 3 movies or books that deeply impress/inspire you?
I’m a bit of a sci-fi/fantasy geek, so the first things to come to mind are movies like the Matrix, Terminator II or Man from Earth. As for books, Tolkien has no contest.

When it comes to music, though, games and demos inspire me more than movies or books.

 

– video games’ plateform you played with?
We had a PC at home, and after school I’d also play with friends’ Amigas or (S)NES consoles. They had cooler games! Dad also had a c64 at home at some point. I was too young to remember the c64, but perhaps I could’ve picked up some unconscious liking for the SID sound from there.

 

– Some old demos you liked?
I’m going to lose all my scene points for this, but I wasn’t really aware of the demoscene until sometime in the 2000s! So they weren’t really an influence when I was growing up.

 

– You made a remix of 2nd Reality (by Purple Motion of Future Crew), why this one in particular?
I remix songs when I get an idea on some element of the track that I want to try out. 2nd Reality has some great melodies, and being such a classic, it of course gets played a lot, year after another. And when you hear something a million times, no wonder you start to get ideas at some point.

Also, being such an essential demoscene song and a long-time favourite for a lot of people, I thought making a half-assed remix out it would be kind of shameful – so I felt some extra pressure there and put lots and lots of hours into that one. I think it turned out alright at the time, but of course anything I made so long ago (2008) sounds awfully dated to me now.

 

– How did you get in touch with people for SceneSat vol1?
I already knew some of the SceneSat staffers when they were planning the album vol 1 and the official launch of the station, so it was just logical to contribute in it. I can’t remember the moment I originally met them, but it must’ve been at some demoparty in 2007 or 2008. They were starting out their whole demoscene radio operation, and I liked the idea of doing radio shows and other content with them.

 

– Did you make music for PC demo crews?
The only demo soundtrack I’ve made is « Old is not Dead », and that was in 2012. I’ve made a bunch of tracks for music compos though!

 

– Yours best memories from live sessions?
Live gigs can be memorable in many ways! One is obviously when you get a dancefloor full of people just enjoying and appreciating the tunes you worked hard for, that’s always great. Something like this for example: https://www.youtube.com/watch?v=jm_hl_Cbqqw . It’s also awesome when the party has some sweet tech and everything just goes smoothly – Alternative Party ’09 comes to mind for that. And the first time I got to play outside Finland felt like an exciting milestone too, that’s Evoke 2010. But lots of good times have been had, and I can’t list them all!

 

Present

– What are you main hobbies when you don’t do musics?
I play lots of videogames. I also do some sportsing, in moderation (lately wallclimbing and discgolf), watch the occasional good movie or tv series, and I like to travel once or twice a year.

 

– What music tools are you actually using to make tracks?
Presently, FL Studio 12 and the essential Image-Line plugins. Also some effect plugins from Melda, a few free VST’s, and QuadraSID for the c64 sounds. I nowadays don’t have a huge library of software because I’ve found what works for me, and I like to keep everything legit and updated. No more pirated stuff for me!

As for hardware, right now I’m working with Genelec M040 speakers, Beyerdynamic DT990 headphones and Focusrite Saffire 6 soundcard, basic keyboard and EQ for the room, and sometimes I plug in the guitar. In other words, the actual music making is all software for me.

 

– Do you rip samples or only generate them by yourself and appropriate tools?
I have a couple of sample libraries, stuff from places like Freesound, and I might’ve used a thing or two from a videogame or two. Most of the time I sample drums and some single sound effects, and generate everything else with synths.

 

– What about you and keygen music?
I just love the chiptunes. After listening to a lot of them at work etc, I decided that I want to make proper mixtapes out of them. That was tons of work! I listened through the entire keygen jukebox, compiled and mixed the tracks, and then lightly remastered each of the tunes individually so they’d sound a little better. It was all worth it though. I’ve made three of these mixes and that’s all there’s going to be, at least for now.

 

– Are you interested, as a musician, by trance/dance/electro scene?
I did to go to raves a lot in my twenties, and took part in organising a bunch of raves and other electronic music events here in Finland. I guess I don’t do it that often anymore, but I still enjoy the occasional good rave, and I’m looking forward to a festival or two in the summer.

As for performing, I’ve played a few DJ and live gigs, and will hopefully do so in the future too, but I’ve never aimed to become a famous DJ or something like that in the industry. Producing is more to my liking.

 

– How is the audience of the demoscene compared to the usual electro/dance listeners?
In my experience, people in the electronic music scene are more eager to get the dancefloor going, while the demoscene audience appreciates skill more, and may even watch what the guy behind the decks is doing besides just keeping the party on. But this is of course a just a very broad generalisation, so here’s a clip of people partying to the Breakpoint 2010 invitation tune. Just so you wouldn’t take my words too seriously here.

 

– Demoscene musicians that make good stuff?
Here’s a boring answer for you: there are too many for me to choose favourites from. If you check out any demoparty compo winners, or soundtracks of the better demos, there’s just tons and tons of excellent music coming out all the time, so it’s really hard to name just a few.

 

– Top 5 PC demos
I can’t judge the top 5 demos of all time, but I can mention some that totally dropped my jaw when I was watching them live at the party at the time:

ASD – Lifeforce (Assembly 2007)
Portal Process & TBC – Nucleophile (4k @ Assembly 2008)
Farbrausch – Rove (Breakpoint 2010)
HBC – Highway 4k (Assembly 2013)
ASD – Monolith (Assembly 2015)

 

– Video games musicians you find brilliant?
Alexander Brandon (Deus Ex, Unreal, Tyrian etc.)
Frank Klepacki (Command & Conquer 1 + Red Alert 1)
Olof Gustafsson (Pinball Fantasies/Dreams/Illusions)
Sonic Mayhem (Quake 3)

These games had some excellent music that I kept on listening long after I was done with the games themselves.

 

– Do you work (or did you) on music for video games?
You’ll find my music in a few games, but most of the time it’s people licensing tracks that already exist. Mostly indie, but there’s also one track in Quantum Break.

So if you mean if I’ve actually designed music for a game, no. At least not for a game that made it to release. That would be cool to do one day.

 

– What are your next projects?
Two more full tracks and lots of editing work to do to get a new album out. It’s about time as the previous one is from 2011. I also have something in the works for Assembly 2016 – still two months to that but at least I’m well ahead of time for once. A mixtape for Lucky Lotus Online Music Festival in June, and two tapes for SceneSat radio later in the summer/autumn. I plan to keep busy in the summer!

But the next couple of weeks I need to focus on a few final edits to my thesis in translation studies, and finally graduate from the university. That’s been in the making for way too long too. Once I’ve officially done with the studies, it’ll leave some more free time for music making. It may give my productivity a boost, and I’m really looking forward to that!

 

http://byproduct.koshiyoka.com/

https://byproduct.bandcamp.com/

Hyper Light Drifter….sois zen et tais toi

hyper light drifter

… le titre de l article aurait aussi pu etre :  » si tu aimes les coups de fouets tapes dans tes mains… » ou encore  » HLD , ce jeu qui vous veut du mal « …en fait tout ce qui rentre dans le champ lexical d une certaine forme de douleur alliée à l exigence brutale pourrait faire l affaire.

Après 15h sur le jeu et meme pas encore fini , j en fini pas de ramer , j ai acquis une vision plutot claire me semble t il de son potentiel et de son interet le plus primordial.

Souvenez vous , début des années 90 , un jeu important fait son apparition , alors l oeuvre d un seul homme ( hormis pour des passages sonores et musicaux ) Eric Chahi , Another world vous plonge dans la peau d un scientifique qui , au milieu d une nuit d orage et alors qu il se trouve sur son lieu de travail ( complexe type cyclotron ) se retrouve emporté à travers le temps et la matière…. à votre réveil en tant que joueur incarnant ce scientifique , vous decouvriez alors un monde étrange , fait de créatures humanoides curieuses , de betes sauvages exotiques , le tout dans une ambiance lourde de silence , vous obligeant à tout découvrir par vous meme , la nature de l environnement hostile , les pièges , et petits bouts aprés petits bouts , se dessinait également la trame scenaristique…… pourquoi parler d Another world pour introduire HLD ? . Déjà parce qu il est toujours bien d avoir une pensée pour Another World , ensuite parce que HLD partage avec lui ce sens du mystère.

Pour apprécier ce jeu à sa juste valeur , le moins vous en saurez , le plus vous apprecierez l experience video ludique. Donc sachez pouvoir compter sur moi pour ne reveler ici que le strict necessaire pour vous donner envie d y gouter.

HLD est donc un die and retry mais pas seulement , il vous propose un univers étrange , mélange d espaces naturelles parfois à la sauce japonaise , et de technologie décadente et autosuffisante, le tout sur fond de…. à vous de le découvrir. Il vous faudra vous armer surtout de patience , observer les décors , chercher , observer les décors , chercher encore , mourir encore et toujours , apprendre de vos erreurs pour enfin progresser …je parlais d imagerie japonaise concernant l esthetique du jeu , et bien je pousse meme plus loin en affirmant que HLD est un jeu martial , au sens profond du terme , savoir etre humble , répéter encore et encore , et quand vous pensez etre au point , vous mangez une belle dérouillée qui vous remet en question et vous invite à pousser plus avant encore votre art de la répétition et de l observation.

Alors si pour vous jeu vidéo = moment de détente à la cool , HLD n est peut etre pas le choix idéal , mais si vous avez envie de challenges , si vous appreciez le plaisir de découvrir par vous meme ce que vous cache le jeu alors foncez…. HLD est exigeant mais il vous le rend bien .

Terminator Rex ! he ll be back…

12419098_1140427912642342_2475102908712735288_o

 

J étais tranquillement entrain de naviguer sur le web quand soudain ma boite mail m avisa d un message , contact inconnu ….

Et le grand T rex échappé d un film Z des années 80 , quasi frappé du sceau sacré d un Blood dragon s adressa à moi dans ces termes :
« Mon album tu écoutera et qui sait …. du bien tu en dira «  … alors oui j ai écouté. La prudence façe à ce grand raptor eut été d en dire du bien,  quelqu en soit le résultat de l écoute  , instinct de survie oblige , mais n écoutant que mon courage d internaute planqué bien au chaud derrière son écran j étais bien décider à lui donner clairement mon avis , bon …ou bon !

Et si j ai décidé d en parler ici , c est bien qu après plusieurs heures d écoute j en suis arrivé à la conclusion que le T rex à l œil rouge bionic mérite largement le détour .

C est de la synthwave donc évidemment il faut aimer le style pour apprécier , et il y a clairement des petites pépites que je vous invite à découvrir.

– Bonjour à toi : Terminator Rex ,c est qui ,c est quoi ,et c est depuis quand ?

Bonjour, Terminator Rex c’est surtout « quoi? » un Dinosaure cyborg qui revient du futur pour modifier la musique du passé!
Sérieusement, qui ça importe peu c’est surtout un projet Dark wave Synthwave Electro qui a vu le jour il y a un an.

– Quels sont les films des années 80/90 qui t ont traumatisés au point de vouloir en récréer partiellement l ambiance dans tes compositions

Je suis un grand fan des cours d’aerobic en caleçon fluo… euh non! Je ne pourrai pas vous mentir Terminator 1 et 2, Blade Runner, Tron, Scar Face, Retour vers le futur… La série V (où je me planquait derrière le canapé pour ne pas voir les lézards), K2000, MacGyver et toutes ces séries qui sont passées et repassées des années.
J’ai connu ça dans les années 90, quand ça repassait à la TV ou en VHS maintenant c’est ringard mais ce style m’a tellement marqué que y revenir c’est un hommage, une nostalgie à affirmer.

– Tu as eu un Amiga aussi , la référence absolue en matière d ordinateur dans les années 90 ( comment ça je manque d objectivité ….) , quels sont les 10 jeux , les musiciens , les demos qui t ont le plus marqués ?

J’ai eu quand j’avais 7-8 ans un Amiga de mon oncle avec plein de disquettes, c’était la revolution! Je n’ai pas eu de PC donc je faisais tout sur Amiga à l’époque.
J’ai adoré Les Voyageurs du Temps, Another World, Flashback, Cannon fodder, Desert Strike, Final Fight, Chuck Rock, Dune 2, Indiana Jones, Croisière Pour un Cadavre. Bon celui qui m’a donné du fil à retordre c’est Prince Of Persia mais j’aime la difficulté, les jeux de refléxion, les point and click plus ou moins sensés (cf, monkey Island et Day of The Tentacle).
Je me suis vraiment intéressé à la musique plus tard dans les années 2000 avec le punk rock et le néométal.

– Quand as tu commencé la composition et sur quel support ?

J’ai commencé la composition avec l’éditeur music2000 sur PS1, je composais les rythmiques et les intrus pour jouer de la guitare par dessus. Ca ne devait pas être très joli à entendre mais rapidement je me suis mis à Cubase.

– Les années 90 c est aussi les cheveux longs et le métal , tes groupes préférés et tes morceaux cultes ?

Oui finalement, j’ai commencé par le punk rock et le néo métal, ce qui m’a progressivement amené vers le death metal, (j’avoue j’ai eu les cheveux longs…) du oldschool au plus moderne, de Slayer à Meshuggah en passant par Textures, Decapitated et Gojira. Faut que ca tape que ca ailles vite, plein de notes, des gros riffs…
Un titre indémodable pour moi c’est Raining Blood de Slayer j’en ai même fait une reprise nommée « Synthetic Blood » c’est un hommage à mes racines.

– Si tu devais définir le style musicale qui caractérise Terminator Rex et ses influences notables , que dirais tu ?

Pour le style si je devais mettre ça dans des cases: Dark Wave et Synth Wave. C’est un mélange de musiques SF, de la new wave et la pop 80’s, des sonorités 16 bits et cinématographiques (tous genres confondus) de l’époque.
De mon point de vu c’est de l’éléctro, bien inspiré par le Rock et le métal, qui se voit taché par des outils des synthés et des sonorités retros. Je cherche à me détacher des mes influences les plus directs qui sont Carpenter Brut, Perturbator et Dance With The Dead.
Pour le reste un film, une série, une scène d’action… mes influences viennent aussi de mon environnement. Je cherche à véhiculer une scène, des images, des émotions au travers de ma musique, c’est ce qui caractérise le style ce n’est pas qu’un genre musical c’est une période bien marquée par son style.

– D ailleurs pourquoi avoir choisi la synthwave pour t exprimer ?

C’est venu petit à petit au fil des compositions, je suis passé par le 16 bits uniquement au Métal 16bits, le métal electro 16 bits… Vous me suivez? Ca à donné ce projet.
La seconde explication est que je voulais avoir un projet solo qui renvoi une grosse energie, des basses et une batterie marqués, c’est dans l’électro que j’ai pu m’exprimer et garder cette grosseur de son, cet impact. Je n’ai pas cherché à coller à une tendance, ça a été un cheminement logique et je voudrais bien apporter quelque chose de nouveau à ce style.

– Selon toi , qu est ce qui pousse beaucoup d ancien musiciens orientés métal à développer maintenant de la synthwave ?

Beaucoup de mes potes métaleux sont partis vers d’autres style que le métal. Le Jazz, le Post rock, la Folk… Finalement la synthwave on en parle un peu plus et ça s’écoute plus facilement.
Je ne pense pas que ce soit l’alternative décisive du métal mais la Darkwave (plus que la synthwave) est le coté sombre du style comme le métal. Il y’a des similitudes dans l’approche et même si le métaleux parait simple il est sensible et très ouvert d’esprit.

– Quels sont les artistes de cet univers musicale que tu apprécies ?

La scène française dans le style est au top, inutile de citer les noms. Sinon Dance With The Dead, Dynatron, Megadrive, VHS Glitch, Miami Night 1984, Lazer Hawk, ToneBox…

– Tes principales sources d inspirations ?

Bon à vrai dire le gros problème est que toute la journée les images et les sons s’accumulent et quand le noir, le calme et le silence arrive tout ressort par flash et là il est généralement 2h du mat.
Je crois que je ne vais pas chercher l’inspiration volontairement elle se stock et resurgit plus tard.
Concrètement les films, les jeux (surtout le retro), des scènes d’actions ou des clichés du cinéma, j’ai envie de les illustrer avec ma musique. J’espère un jour travailler avec un studio de jeux pour developper une musique autour d’un cadre une action et d’un contexte.
C’est complémentaire je m’inspire des images et de scène, et à l’inverse ma musique suggère des images…

– Matériel que tu utilises pour créer , arranger , mixer , masteriser ?

Je compose sur Logic Pro 9, pour le live c’est Ableton Live. Les deux approches sont différentes car en studio je me focalise sur les effet et les détails alors que le live sur la puissance et l’improvisation.

Les derniers jeux vidéos qui t ont plu et/ou inspirés ?

Deux jeux pour retracer tout ça, Rayman sur PS1 (1995) une poésie à lui tout seul. L’inspiration de chaque univers colle à chaque thème, c’est complet et beau (encore de nos jours).
Super Meat Boy pour son coté hardcore rythmé par la musique de Danny Baranowsky et son gameplay parfait.
– Dernier film marquant ?

Inception. Quand ça parle de voyage dans le temps de modifications temporelles, d’effet papillon… Bref les théories sur l’espace/temps c’est mon truc

– Dernier album acheté ( physique ou démat ) ?

Surtout le physique, le démat c’est bien pour le partage et la découverte mais j’aime posséder de beaux objects. Le Dernier c’était une réédition de From Mars to Sirius de Gojira en vinyl.
Il y’a eu un peu avant Dangerous Days de Perturbator, la Trilogie de Carpenter Brut et enfin Polaris de Tesseract (groupe de djent metal prog anglais)

– Dernier concert marquant en tant que spectateur ?

Cancer Bats dans une petite salle nantaise ou comment faire tenir 300 enragés dans 60m2? Une vraie énergie et un charisme c’est assez dingue de voir ce que certains peuvent communique avec des riffs simple et une vraie envie de partager.

– Dernier concert que tu as donné sur scène ?

C’était le 28 Janvier au Ferrailleur à Nantes, scène partagée avec Carpenter Brut. C’est un peu un honneur d’ouvrir pour Carpenter devant un public de connaisseurs. Mais c’est une excellente expérience qui je pense à été partagée.
C’est dans ces moments là, quand le public est réceptif, curieux, attentif qu’on a envie de donner plus et plus souvent. Le live était une option au debut du projet maintenant ça en fait partie autant que le studio.

– Des personnes à saluer en particulier ?

Je ne vais pas prendre le risque d’oublier des noms, donc ceux qui ont participé à la création du projet et qui le supporte de près ou de loin, que ce soit des amis, ou des inconnus curieux et investis!

– La musique de Terminator Rex si tu devais la formuler en idée(s) au travers d un mot , d une phrase ou plusieurs ?

Je le vois comme « une claque Rock sous un décor 80’s »

– qui est la jolie voix sur « Make love with my blaster « ?

Ah! C’est la merveilleuse et sublime Jennifer Carpenter (de son vrai nom Charpentier). A venir un Ep en collaboration, mais c’est en réflexion.

– Projets en cours et/ou à venir ?

Un 3ème Album est en composition, j’espère pouvoir penser à une date prochainement mais cela implique beaucoup de choses. Sinon je travaille sur de la vidéo à venir très prochainement et du concert pour la rentrée 2016.

Merci et à bientôt

 

Terminator Rex Bandcamp